Vous êtes ici : Accueil > Archives > Année scolaire 2009-2010 > INFOS > CONSEIL D’ECOLE > Compte rendu du 23 octobre 2009
Publié : 13 novembre 2009

Compte rendu du 23 octobre 2009

Compte rendu du conseil d’école du 23 octobre 2009

 

Début de séance : 18h10

 

Présents :

Mme Foucher (maire) – M. Seynaeve (adjoint délégué aux affaires scolaires) – Mme Mounier (D.D.E.N.)

 

Mmes Baranger, Choulet, Diguet, Nivoche, Simon, Toquet (parents élus)

 

Mlles Duprat, Zubryk - Mmes Laneau, Mériaux, Souverain - MM. Durozier, Massé (enseignants)

 

Absents : M. Seweryn (I.E.N.), excusé, M. Budor (parent élu), excusé

 

Secrétaire de séance : Mlle Zubryk

 

1- Rappel des compétences du conseil d’école.

 

Le conseil d’école vote le règlement intérieur de l’école et discute du fonctionnement de celle-ci ainsi que du temps périscolaire (du point de vue organisationnel : les horaires - la sécurité…). La pédagogie des enseignants ne sera pas abordée.

 

2- Fonctionnement du conseil d’école.

 

Lorsqu’une question se posera, il a été décidé, à l’unanimité, de procéder au vote à main levée.

Il faudra 6 votes « enseignants » et 6 votes « représentants des parents d’élèves ». Un suppléant pourra voter lorsqu’un titulaire sera absent.

Les questions émanant de la mairie et des parents d’élèves doivent être remises à la directrice une semaine, au plus tard, avant la date du conseil d’école.

 

3- Adoption du règlement intérieur de l’école.

 

Le règlement a été adopté à l’unanimité sans aucune modification par rapport à l’an passé.

 

4- Résultats des élections des représentants des parents d’élèves.

 

218 électeurs inscrits : 79 parents ont voté dont 53 par correspondance.

7 votes blancs ou nuls, 72 votes exprimés (et donc 139 abstentions).

Le taux de participation est de 36,24%, ce qui est en baisse par rapport à l’an passé.

Titulaires : Mmes Baranger, Choulet, Diguet, Nivoche, Simon, M. Budor

Suppléante : Mme Toquet

 

5- Rappel sur le P.P.M.S. (Plan Particulier de Mise en Sûreté)

 

Le PPMS permet à l’équipe éducative de faire face à un accident majeur en attendant l’arrivée des secours. Lorsque l’alerte est donnée, les élèves doivent se confiner dans les endroits établis à l’avance :

cela concerne l’école, la salle des fêtes et le gymnase. La mairie a également son propre plan de mise en sûreté.

 

A l’école :

En élémentaire, les CE1-CE2 vont dans la classe des CM1. Les CP-CE1 vont dans la classe des CM2. L’accès aux toilettes est préservé. En maternelle, tous les élèves vont dans le dortoir et la salle de motricité. L’accès aux toilettes des PS-MS est maintenu. Un enseignant est à l’écoute des directives du préfet grâce à un poste de radio. Dans chaque lieu de rassemblement, les issues sont fermées et des serpillières mouillées sont disposées en bas des portes.

A la salle des fêtes :

Les enfants sont confinés dans la salle de réunion. L’accès aux WC est préservé.

Au gymnase :

Les enfants sont confinés dans les vestiaires/sanitaires.

Quatre « malles de secours » ont été mises en place par la mairie (une par bâtiment). Chaque malle contient entre autre : des serpillières, une radio, des lampes, des piles de secours, des gilets fluorescents, des verres jetables, du papier essuie-tout et une boîte à pharmacie complète.

 

Consigne : les parents ne doivent pas téléphoner à l’école ou venir récupérer leur enfant, tant que l’alerte n’a pas été levée par la préfet.

 

 

6- Les travaux de l’école.

 

Travaux réalisés : réfection de la cantine et remplacement de son mobilier, installation d’une piste graphique en classe de PS-MS, travaux d’entretien divers.

Travaux à venir : réfection du bâtiment élémentaire, côté sud : il s’agira d’injecter de la résine sous les sols et les murs pour compenser le glissement de terrain. Puis, des travaux de rénovation seront également effectués. Le budget global pour cette opération est de 240 000 €, les travaux pourraient débuter aux vacances de février 2010.

 

Les parents élus manifestent leur approbation quand aux changements observés à la cantine : les enfants aiment se servir seuls et ils apprécient les nouveaux goûts (peu à peu, des épices sont intégrés aux plats cuisinés).

Les enseignants font part de leur côté d’un problème de respect vis-à-vis du personnel communal, notamment au début de l’année. Cela s’arrange depuis peu, mais il faut rester vigilant et ne pas hésiter à appliquer le règlement de la cantine.

 

7- Informatique

Suite à une demande faite par l’A.P.E.V., l’école a reçu 10 unités centrales provenant d’un déstockage des Impôts. Elles viendront remplacer les ordinateurs installés dans les classes.

Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement a décidé de lancer un programme "Ecole Numérique Rurale" destiné aux communes de moins de 2000 habitants. Une subvention d’un montant maximum de 9 000€ correspondant à 80% du montant hors taxe du projet pouvait être accordée.
A la demande des enseignants la commune s’est portée candidate. Ce projet vient d’être retenu par
l’Inspection Académique. Il permettra d’acquérir un tableau blanc interactif, une imprimante laser et
une armoire amovible contenant 8 ordinateurs portables. Ce matériel sera utilisé par toutes les classes.


8- Point sur la B.C.D.

 

Suite au déménagement de la B.C.D. pour cause de réfection du revêtement de sol, le rangement des livres est toujours en cours. Les enseignants souhaitent procéder à un étiquetage des albums en fonction du niveau de lecture (cycle1, cycle 2 ou cycle 3). Ils sollicitent toujours des parents volontaires et disponibles le vendredi pour animer ce lieu. Un planning sera établi pour organiser une rotation entre les parents.

 

9- Point sur la coopérative scolaire.

 

Au 16 juin 2009, la coopérative disposait de 5230,40 €. Après règlement des factures liées aux sorties de fin d’année, à la classe transplantée des CP et aux premières activités de cette nouvelle année scolaire (vendanges, semaine du goût,...), la coopérative dispose désormais de 2691,86 €. Elle envisage, en plus des dépenses traditionnelles, de subventionner une classe découverte pour les élèves de CM à concurrence de 1000 €.

 

10- Projets de l’équipe enseignante.

 

Les deux enseignantes de CM préparent une classe découverte dans le Massif Central, sur le thème du volcanisme. C’est un projet qui fera écho à de très nombreuses activités de classe tout au long de l’année ; la semaine en Auvergne se déroulerait au mois de mai. Pour aider au financement de ce projet, l’école organisera, chaque vendredi de décembre, une vente de gâteaux, chocolats de Noël et cartes de voeux.

Les MS-GS et les CE1-CE2 avaient envisagé une sortie au grand Théâtre de Tours, mais les écoles hors de Tours n’y sont pas accueillies. Pas de sortie à Blois pour les CM1 dans le cadre du festival BD Boum.

D’autres projets ne manqueront pas de se réaliser au cours de l’année scolaire.

 

11- Dates diverses :

 

Carnaval : le vendredi 26 mars 2010   Fête de l’école : le samedi 26 juin 2010

 

2e conseil d’école : vendredi 26 février 2010    3e conseil d’école : mardi 22 juin 2010

 

12- Questions diverses des parents d’élèves :

 

Gros soucis avec les poux à l’école. Des parents traitent les têtes de leurs enfants, ainsi que tout ce qui est en contact avec (vêtements, literie, canapés, sièges auto,....), mais n’en viennent pas à bout à cause d’autres parents qui ne font pas correctement les traitements.

La directrice rappelle que les poux ne font pas partie des maladies entraînant une mesure d’éviction scolaire et que l’école ne peut administrer les traitements aux enfants. Elle s’engage à reprendre contact avec l’infirmière scolaire du secteur pour que cette dernière engage une action.

 

Fin de la séance : 20h15.